Conseils Licences métiers BTP (HTT)

Le Cnam propose en HTT deux types de Licence L3 :

  • des licences générales correspondant à la première année de l'école d'ingénieur : BTP, Géotechnique, A&E (voir les rubriques ingénieur)
  • des licences métiers : Economiste, Management de projet et de travaux.

Economiste de la construction (Bac+3)

L'économiste de la construction est présent en amont et durant tout le chantier. Il chiffre l'ensemble des coûts, puis vérifie que ceux-ci ne dérapent pas. Il assure également une mission de conseil auprès du maître d'oeuvre, de l'architecte ou du client. L'économiste de la construction doit déterminer le prix de revient total d'une construction. Aidé d'outils informatiques, il calcule les quantités de béton, les superficies des charpentes, le nombre de personnes à employer et leur coût. Il peut aider le maître d'ouvrage à comparer les propositions des sous-traitants qui ont répondu à l'appel d'offres. Il supervise l'évolution des travaux pour vérifier que le budget est bien respecté. Les études de prix nécessitent des compétences pointues dans les domaines techniques et financiers, et aussi de la législation en vigueur. Il peut être salarié d'un cabinet d'architecte, d'une entreprise de bâtiment, d'une collectivité locale ou s'installer à son compte.

► Licence L3 économie de la construction : LG03506A

Semestre 1

  • BTP113 Gestion de projet de construction (3 ECTS)
  • BTP154 Prescription (3 ECTS)
  • BTP197 Droit de la construction (3 ECTS) 
  • UE BTP  au choix et/ou Anglais (6 ECTS)

Semestre 2

  • BTP155 Chiffrage (3 ECTS)
  • UE BTP  au choix et/ou Anglais (6 ECTS)

Toutes les UE de la L3 sont valorisables dans le diplôme d'ingénieur BTP

Conducteur de travaux (Bac +3)

Le conducteur de travaux organise et suit les différents moyens techniques, humains et financiers nécessaires à la réalisation d'un chantier de construction, de la phase projet jusqu'à la livraison, en respectant les délais et les règles de sécurité. « Le temps, c'est de l'argent. » Cette maxime, le conducteur de travaux l'a faite sienne. Responsable du chantier de construction, il organise, planifie, contrôle et veille au respect des délais. Un engin qui tombe en panne, des matériaux qui ne sont pas livrés à temps, une tempête de neige : à lui de prendre les bonnes décisions pour qu'aucun retard ne s'ensuive. Ses fonctions varient selon la taille de l'entreprise. D'une façon générale, il suit le chantier de A à Z. Après avoir examiné les plans de l'architecte, et les plans d'exécution des bureaux d'études, il évalue le personnel nécessaire et le recrute. Il choisit les matériaux et les sous-traitants pour la réalisation du chantier. Il est en relation constante avec le client, l'architecte (lors de réunions de chantier), la comptabilité, les fournisseurs, etc. Il a sous ses ordres tous les professionnels du chantier. La direction d'équipe ne lui fait pas peur, et il a un sens prononcé des responsabilités et des contacts. C'est avant tout un technicien qui a une grande expérience des chantiers. Le chargé d'affaires BTP analyse les besoins du client en termes de faisabilité et de rentabilité. Il conçoit et élabore des solutions techniques et financières dans un cahier des charges et négocie les solutions techniques et financières. Il coordonne la réalisation de l’affaire avec les études, la production, la logistique, et détermine les ajustements nécessaires.

► Licence L3 management de projet et de travaux : LG03508A

Semestre 1

  • BTP113 Gestion de projet de construction (3 ECTS)
  • BTP197 Droit de la construction (3 ECTS)
  • UE BTP  au choix et/ou Anglais (6 ECTS)

Semestre 2

  • BTP114 Préparation de chantier (3 ECTS)
  • BTP115 Gestion de chantier (3 ECTS)
  • UE BTP  au choix et/ou Anglais (6 ECTS)

Toutes les UE de la L3 sont valorisables dans le diplôme d'ingénieur BTP